Emmanuel Ruben au salon des livres de Caen (14)

Du Vendredi 25/05/2018 / Dimanche 27/05/2018
Hôtel de ville | Esplanade Jean-Marie Louvel | Caen 14000 | France

Emmanuel Ruben sera présent sur plusieurs manifestations lors du Salon des livres de Caen, Epoque qui se tiendra du 25 au 27 mai. Retrouvez-le notamment sur le stand de la librairie Le Brouillon de Culture de Caen.

Cette année, le salon innove en proposant trois parcours thématiques :

- "Construire la paix",

- "Cultiver l'espoir"

- et "Caen fait le mur"

 

Le dimanche 27 mai, venez rencontrer Emmanuel Ruben à 11h30 sur le thème des Frontières de l’Europe.

Une création du Banquet du livre d’été de Lagrasse. Conférence d’Emmanuel Ruben, écrivain (Sous les serpents du ciel, Rivages ; Terminus Schengen, Le Realgar ; Le Cœur de l’Europe, La Contre-Allée). Animée par Nicolas Escach, géographe

à Sciences Po Rennes. De Yalta à Jérusalem en passant par Istanbul, Riga, Kiev et les Balkans, l’écrivain-voyageur-géographe Emmanuel Ruben redessine, dans les paysages comme sur les cartes, les frontières de l’Europe et de l’Occident et interroge la mal nommée « crise des migrants » et la fermeture des frontières intracommunautaires.

Durée : 45 min suivi d’un débat et d’une séance de dédicaces dans la salle.

Hôtel de Ville, Salle de la légion d’honneur.

 

Puis, toujours le dimanche 27 mai, à 15h30 se tiendra un débat sur le mur israélopalestinien avec Cyril Dion, écrivain et

réalisateur (Imago, Actes Sud) et Emmanuel Ruben, écrivain (Sous les serpents du ciel, Rivages). Il sera animé par Marie-Madeleine Rigopoulos, journaliste.

Un jour d’automne, au milieu du XXIe siècle, dans une vieille ville anonyme qui pourrait être Jérusalem, les premiers pans du grand barrage qui coupe en deux les Îles du Levant se fissurent. Le jour de la chute du mur, quatre hommes prennent la

parole à tour de rôle et imaginent le futur. Après La Ligne des glaces (Rivages, 2014), et Jérusalem terrestre (Inculte, 2015), Emmanuel Ruben poursuit son exploration d’une région où les hommes n’ont jamais fait que promettre la guerre et profaner la paix.

Une région où se croisent les quatre personnages du premier roman de Cyril Dion : une mère et son fils travailleur humanitaire, le jeune Nadr, à qui son père a légué un attachement profond à la terre de Palestine et à ses habitants. Et Khalil, le demi-frère de Nadr, qui appartient à la troisième génération après 1948, masculin abîmé d’animalité, de désespoir. 

Deux romans puissants et poétiques sur une Histoire tragique sans fin.  

Durée : 1h15 suivi de dédicaces dans la salle.

Hôtel de Ville, cloître.

Pour aller plus loin

Sur internet

Retrouvez l'ensemble du programme du salon des livres de Caen du 25 au 27 mai ici.

Téléchargement