Babelio : critique

Critique de Horizonetinfini sur Babelio, à propos de L'Odeur de chlore d'Irma Pelatan, publiée le 20 février 2019.

 

Livre éclairé et sagace, l'auteure va nous décrire la vie de cette piscine où elle est « chez elle ». On trouve les habillés et les déshabillés, les baigneurs et les nageurs, dont elle fait partie, qui ne portent pas de bracelet en plastique qui font partie des piliers du centre de natation.


Un texte épatant sur le corps des femmes, sur ce qui enferme et ce qui libère. L'odeur du chlore envahit le lecteur. Les lignes de la piscine de Firminy se mêlent aux sillons qui tracent les vies des nageuses et des nageurs, de leurs évolutions. Le Corbusier était fort en avance sur son temps et a conçu des bâtiments et lieux de vie qui prenaient en compte tant les habitants ou les usagers que l'environnement. le bassin de Firminy était prévu par Le Corbusier en 1958 dans le plan globale avec l'unité d'habitation, la maison de la culture, le stade et l'église mais, suite au décès de l'architecte, elle est construite par André Wogesncky.


La piscine en béton est là, statique et proportionnée, bâtie selon les règles du Modulor, mais la morphologie change, l'anatomie de la narratrice se modifie, n'est pas, n'est plus aux normes.


J'aime beaucoup la façon dont ce texte est façonné, sculpté.


« Ce récit enfin cette chronique » pour citer l'auteure est un bel exercice d'écriture avec des chapitres courts, rythmés et ciselés.


Un conte sur les courbes et sur les lignes dans tous les sens ! une histoire plaisante et délicate.


Un livre à conseiller.


Merci à Babelio pour la belle découverte d'une maison d'édition que je ne connaissais pas : La Contre Allée.

 

Retrouvez la critique ici, ainsi que l'article du blog L'Horizon et Infini associé.

Pour aller plus loin