La Vuidité

Récit rythmé sur le flottement de notre rapport mystérieux, inacceptable, à notre propre corps. L’Odeur de chlore offre d’abord une très belle réflexion sur la modélisation sociale et architecturale du corps. Dans de très courts chapitres, Irma Pelatan plonge le lecteur dans ses souvenirs  des entraînements dans une piscine dessinée par Le Corbusier. Les traumas alors remontent mais, comme dans une piscine, ne limitent pas l’espoir porté par cette très belle confession.

L'article complet ici.

Pour aller plus loin