"Le justicier. Enquête sur un président au-dessus des lois" de Dorothée Moisan

 

Qu’est-ce qui unit le chef de l’Etat à la justice ? L’amour vache. «Les magistrats, ce sont des gens qui m’arrêtent dans la rue pour me parler de leur carrière et de leurs médailles. Quand je vous vois aux audiences solennelles de rentrée avec toutes vos médailles, je me demande quels services vous avez pu rendre pour qu’on vous les donne ?» interroge, les mauvais jours, Nicolas Sarkozy.

Le président de la République ne se distingue pas simplement par sa propension à déposer plainte, tel un simple citoyen procédurier. Son truc à lui, ce sont les relations tumultueuses avec les gens de robe. Entre le chef de l’Etat et les magistrats, on s’embrasse ou on s’envoie des baffes. Ça manque de distance, toujours, mais de psychodrames, jamais. Pour s’en délecter avec des morceaux de choix, il suffit de lire le livre que publie Dorothée Moisan : Le Justicier : enquête sur un président au- dessus des lois (1). L’auteure est journaliste à l’Agence France-Presse, où elle suit les questions de justice (...)

(suite de l'article de Libération)

 

LE JUSTICIER. Enquete sur un président au-dessus des lois, Dorothée Moisan, Editions du Moment, 2010