Le Monde des Livres

Une chronique d'Hortense Raynal dans le monde des livres daté du 27 janvier :

Le Ventre

Comme dans ses précédents romans parus à La Contre Allée, Amandine Dhée s’inspire ici de sa vie : La Femme brouillon est le fruit de son expérience de la grossesse. Dans un style sans artifice, elle en livre les étapes avec une lucidité parfois grinçante. Entre quelques touches d’ironie malicieuse (« Les femmes intelligentes sont lesbiennes, c’est bien connu ») se cachent des constats amers : « Il y a toujours un moment où on rappelle à une femme le sens profond de son existence : procréer. » Le livre évoque donc ici des questions sociétales actuelles, comme les rôles sexués qui dressent d’invisibles frontières, le féminisme qui faiblit à la naissance du premier enfant (quand il ne s’agit plus de théorie, mais de pratique), le ventre de la femme enceinte qui devient un objet public… Enfin, c’est sur l’identité – ou plutôt les identités – que l’écrivaine met l’accent. Elle n’est pas une femme telle que la société la construit, elle est encore un brouillon, pleine d’incertitudes, et c’est tant mieux.

Lire la chronique sur le site du Monde des Livres ici

Téléchargement

Pour aller plus loin