L'Etudiant Autonome

L'Étudiant Autonome est un média étudiant (Presse et Web) qui diffuse un journal sur l'actualité des campus, des associations étudiantes et qui traite des informations en rapport avec la vie étudiante. Pas dans le cul aujourd'hui apparaît dans la liste des cinqs romans à lire en avril, dans sa rubrique littérature : 

Le titre était osé. Tiré d’un poème de l’auteure, il faut passer outre la provocation du premier abord pour entrevoir les tréfonds un texte à haute charge politique, véritable manifeste d’un féminisme décomplexé, bordé d’une charge érotique cristallisée par l’intarissable rébellion qui suinte par les pores de chaque mot.

Loin d’un Cinquante nuances de Grey, Pas dans le cul aujourd’hui c’est d’abord le cri intime d’une femme face à l’atmosphère étouffante qui atrophie la Tchécoslovaquie d’après-guerre, plongée dans la Guerre Froide. Daté de 1962, Jana Černá signe là un véritable manifeste prônant la liberté individuelle jusque dans le sexe, dans un pays en proie à une répression asphyxiante.  

L’exaltée amoureuse livre ici à Egon Bondy, son philosophe et amour, une volonté ferme de s’affranchir des codes, d’explorer les possibles de l’amour et de la sexualité. Journaliste résistante brillant par un anticonformiste social et littéraire dont les nombreux pseudonymes nous détournent de sa paternité, elle refuse de se soumettre à la primauté masculine – un avant-gardisme fou à l’époque – et prône une indépendance mesurée du sexe et du sentiment, loin des codes conventionnels du romantisme.

Cette lettre d’amour et de liberté, stupéfiante de spontanéité et de modernité, s’adresse à son amant qui, lors de son enterrement, déclamera : « On l’enterre en ce moment et moi je suis si loin, assis dans une ville glacée où personne ne sait qu’elle a été ce que l’homme peut atteindre de plus grand. »  Un souvenir aussi poignant que cette incroyable femme : une lecture indispensable à offrir à vos copines et à vos mamans. 

 

Lire le billet sur le site de l'Etudiant autonome ici