Ministère de l'Écologie - Le projet initialement envisagé

Canal Seine Nord Europe

 

Le projet de canal Seine-Nord Europe prévoit la réalisation d’un canal à grand gabarit, long d’environ 100 km, entre l’Oise (Compiègne) et le canal Dunkerque-Escaut (Cambrai).

 

Il intègre la réalisation de plates-formes trimodales (ports fluviaux) afin de développer des activités logistiques et industrielles en synergie avec le canal.

Son coût avait été estimé à 4,3 milliards d’euros courants (aménagement des plates-formes inclus) et la procédure d’attribution d’un contrat de partenariat portant sur sa réalisation et son exploitation avait été lancée en 2009.


Le projet initialement envisagé

Le projet vise à désenclaver le bassin de la Seine, et à ouvrir la France sur le réseau fluvial à grand gabarit du nord et de l’est de l’Europe. Les études initiales réalisées en 2006 par Voies navigables de France prévoyaient qu’à l’horizon 2020, le canal transporterait de l’ordre de 13 à 15 millions de tonnes de marchandises, soit l’équivalent de 500 000 poids-lourds par an sur l’un des corridors de transit les plus empruntés d’Europe.

Outre son utilité pour le transport et sa contribution à la réduction des rejets de CO2, le projet vise à contribuer au développement d’activités touristiques, à permettre des transferts d’eau vers les agglomérations du Nord-Pas-de-Calais et à contribuer à limiter les crues de l’Oise en amont de Compiègne...

Pour accéder à la site du dossier, cliquez sur le lien > > > 

http://www.developpement-durable.gouv.fr/spip.php?page=article&id_article=3589