Un dernier livre avant la fin du monde

Un dernier livre avant la fin du monde, le 23 mars 2020

« Ses poèmes sont brefs, percutants, violents comme les coups qui pleuvent et les insultent qui fusent. Ils font mal, ces écrits condensés de sensations brûlantes : la culpabilité, la peur permanente, la honte, l’indicible heurtent et marquent. »

À lire ici.

Pour aller plus loin