Les périphéries

Nous déportent, nous décentrent, nous amènent à des confins, nous font prendre des parallèles,
explorer les recoins, les Périphéries nous relient, aussi.

L'Ultime parade de Bohumil Hrabal

Un hommage et une invitation à lire l’écrivain tchèque Bohumil Hrabal

Bohumil Hrabal est l’un des grands écrivains tchèques de la seconde moitié du xxe siècle. De son chef d’œuvre, Une trop bruyante solitude, l’auteur disait qu’il n’était "venu au monde que pour l’écrire".

Lire la suite...

Venise est lagune

« [Roberto Ferrucci] raconte sa ville, Venise, avec l’attention d’un chroniqueur et la profondeur d’un narrateur [...] Les paquebots qui défigurent le profil fragile de Venise deviennent pour la première fois les protagonistes d’un roman.» – Francesca Visentin, Corriere del Veneto

Lire la suite...

Ecrire une histoire

 

« Il arrive, quand on écrit des histoires, en particulier des histoires pour les enfants, que l’on soit amené à les rencontrer, et à parler de ces histoires avec eux. Souvent ils posent des questions. Pour y répondre, il nous faut nous tenir sur le terrain de la simplicité. Quelques mots, quelques images qui, avec le temps, finissent par accompagner notre travail et l’aident à tenir. » - Olivier de Solminihac

Lire la suite...

Tant de place dans le ciel, escapade dans les villages de Mons

 

« J’ai devant moi Clara, la meilleure trayeuse de l’ année 1945, diplôme à l’appui. Elle sera la première des voix qui composera le portrait de ce territoire. D’autres suivront, j’aurai la chance de me voir offrir du temps et du café. »

Lire la suite...

Les Chemins de retour

 

« Les histoires de fiction surgissent toujours d’un lieu donné. Inventer, c’est fouiller dans ce qui existe, l’exhumer et construire d’une autre manière ce que l’on a trouvé. Le croisement de la réalité et de la fiction. Elles sont presque toujours une seule et même chose. Elles sont sœurs jumelles dans les pages d’un roman. […] Mes romans naissent à partir d’un territoire moral qui est le lieu où je suis né, la maison où je continue de vivre tant d’années après, les personnages qui, avant d’être des êtres de fiction, ont été et sont mes amis de toute la vie. »

Lire la suite...

La Rentrée littéraire de Gilles Defacque, suivi de Créer c'est résister

« On décèle vite l'homme sensible sous son accent et ses mimiques à garlouzettes. Mais si Gilles Defacque a la langue bien pendue, il a également la plume alerte (...) Cela pourrait tenir à la fois des Calligrammes de Guillaume Appolinaire et des aphorismes à la Pierre Dac, mais c'est du Gilles Defacque, ironique et grave, tel qu'en lui-même. »

Liberté Hebdo

Lire la suite...

Pas dans le cul aujourd'hui

- 4ème impression -

Direction d'ouvrage Anna Rizzello

Tiré d’un poème de l’auteure, ce titre souligne à la fois la charge érotique du texte et la rébellion extraordinaire d’une femme face à l’ambiance étouffante en Tchécoslovaquie d’après-guerre.


Probablement écrite en 1962, cette lettre est un véritable manifeste pour la liberté individuelle.
Dans les années qui précèdent le Printemps de Prague, Jana Černá livrait dans cette lettre à Egon Bondy sa volonté de révolutionner les codes de conduite, de rechercher de nouveaux « possibles » dans la vie privée, les rapports sentimentaux et la sexualité. En refusant de se soumettre à la primauté masculine, elle affirme aussi son souhait d’une sexualité non séparée des sentiments et de l’activité intellectuelle.

Lire la suite...

Le Lapin mystique

Une histoire qui mêle mystère, nature, cosmologie, mystique, poésie, humour, sexe, drogues et rock'n roll...
Une comédie éternelle qui happe le lecteur dans un engrenage perpétuel, et lui fait perdre ses repères spatiaux-temporels.

À l'origine, un roman feuilleton
Paru en 1998 en feuilleton dans la revue de poésie lilloise « Le Dépli amoureux », Le lapin mystique est le tout premier roman de Lucien Suel, bien avant Mort d'un jardinier (éd. de La Table Ronde, 2008).

Lire la suite...

Quelques pas de solitude

Un court récit intensément personnel

Un coup de cœur de libraires

Une première édition de Quelques pas de solitude voit le jour début 2012, à l'initiative de Christian Thorel de la librairie Ombres blanches à Toulouse. Cette édition est alors réservée à la clientèle de la librairie, pour le plaisir d'offrir aux lecteurs un texte éclairant l'oeuvre d'un auteur qui leur est cher.

Lire la suite...