La Sente

Chômage monstre

Nouvelle édition, nouveau format

Le récit d'une désaliénation progressive


Chômage monstre
questionne la difficulté de quitter un travail, de s'arracher à ce qui nous retient, puis de celle, ensuite, d'habiter un corps qu'on a longtemps prêté à un emploi. Pendant que les corps travaillent, les esprits et les idées chôment. Que retrouve-t-on dans un corps et une langue qu'on a longtemps désertés ?


Redevenir vivant c'est-à-dire chaotique et précis comme une aiguille dans le néant

Lire la suite...

Chômage monstre

mon cœur est un piano fermé à clef dit la jeune fille quelle musique entendre alors quel air aimer ?
le désir était là quelqu’ un l’ a détourné
les techniques ont caché les outils j’ ai appris à m’ en servir mais pas pourquoi je m’ en servais.

Lire la suite...