Les libraires en parlent

← Mississippi, la Geste des ordinaires

Librairie de l’Horloge

Sophie G. Lucas nous livre ici un texte absolument extraordinaire ! Dans un souffle doux et pourtant puissant, elle nous entraîne sur plusieurs générations d’une même branche familiale. Vies humbles depuis oubliées qui charrient les histoires comme le fleuve Mississipi promesse d’espoirs… Un régal à chaque page !

Librairie L’Escampette (Pau)

Premier roman beau et original de la poétesse Sophie G. Lucas. Une langue moderne à la syntaxe syncopée, un jeu sur les styles et une construction complexe où l’on a plaisir à se perdre parfois comme dans les méandres d’un fleuve. Nous traversons les décennies et les générations d’une famille pour y entendre le récit de vies ordinaires, de femmes aux luttes communes, de destins inconsciemment marqués par l’expérience d’un aïeul, premier personnage du roman, au XIXe siècle, qui fut un jour captivé par le mouvement du fleuve Mississippi.

Raphaël, Librairie Livre aux Trésors (Liège)

Un livre qui m’a impressionné.

Je pense que c’est le plus beau livre que j’ai lu cette année. « La geste des ordinaires » comme dit le sous-titre. Une grande saga qui brasse plus de 100 ans de l’histoire d’une famille de pauvres gens. Mais racontée comme une grande épopée et avec une langue poétique qui imite la puissance du fleuve qui coule tragiquement, impétueusement et implacablement. C’est juste sublime. Une équation parfaite entre le fond et la forme. Le temps file, les générations précédentes à la nôtre n’ont pas fini de rêver leurs idéaux que les nouvelles tentent de survivre dans le flot de l’Histoire, en s’accrochant à la berge, mais tout est emporté. Rien n’est jamais fixe et rien ne se transmet jamais.

Librairie L’Utopie (Paris)

Une structure familiale à couper le souffle ! Entre velléités individuelles, nages universelles et quêtes de perfection… L’exercice d’écriture ne cessera de vous étonner. Des racines aux branches, on passe par tous nos états. Vertigineux !

Librairie Nordest

Isabelle, Librairie La Ruche (Maisons-Alfort)

« roman sociologique, fresque familiale, psychogénéalogie, Lucas nous fait naviguer sur le Mississippi long de 2 siècles. On ne peut que saluer le style unique et poétique de Sophie G. Lucas. »

Coralie, Librairie Coiffard

Poétesse contemporaine, Sophie G. Lucas publie « Mississipi », son premier roman. « Mississippi » est une extraordinaire épopée familiale, une grande fresque historique qui débute en 1839 pour se terminer en 2006. Ce roman mêle la grande histoire, celle des guerres, de la colonisation, des événements climatiques à la petite histoire, celle des gestes ordinaires.
« Mississippi » foisonne de personnages, on pourrait presque se perdre dans ce poème-fleuve mais Sophie G. Lucas parvient à nous raconter chacun et chacune avec tant de tendresse que l’on s’attache à toutes et tous au fil du texte. On pourrait imaginer que ces personnages se passent le relais, qu’ils nous offrent à voir une photographie de leur histoire tout en étant délibérément contemporains.
L’écriture de Sophie G. Lucas est terriblement poétique, vibrante et c’est un véritable bonheur de se laisser porter par sa langue, ses mots. Il y a un tel souffle dans ce texte qu’il faudrait le lire à voix haute, l’écouter pour se laisser embarquer encore plus loin.

Librairie Parages (Paris)

Sophie G. Lucas nous raconte les laissés pour compte, les opprimés, les bâtards, ceux que l’Histoire oublie.

Une fresque familiale portée par un souffle poétique et par une écriture fantastique !

Librairie Vivement Dimanche

Un roman virtuose qui nous fait voyager dans l’arbre généalogique d’une famille, comme on arpenterait un fleuve tumultueux. Quel style !

Librairie La Baignoire d’archimède (Brive la Gaillarde)

Poétesse, Sophie G.Lucas tod, brise, enroule les phrases, essaimant les éclats de vies, sonores et incarnés; l’arbre généalogique de huit générations se dessine, des vies traversées par l’Histoire et les soubresauts économiques et industriels. Un premier roman remarquable innervé de poésie qui influe la vie au fil de ses pages.

Linda, Librairie Doucet (Mans)

Il est de temps en temps des objets littéraires non identifiés qui pointent le bout de leur nez, inclassables et qui piquent notre curiosité !

Melinda, Librairie Les Lucioles

Coup de coeur ! Mi viscérale, mi géographique, à l’image de sa couverture, Mississippi est une sublime saga familiale portée par une plume poétique délicieusement élliptique et terriblement incisive. Un roman fleuve sans frontières !

Sarah, Librairie La voie aux chapitres

Ça c’est ce qu’on appelle de la littérature contemporaine ! Un style aux multiples facettes, tantôt poétique, bouillonnant, tantôt oral et vivant, Sophie G. Lucas crée une écriture polymorphe qui colle à la voix de chacun des personnages.

Découvrez un personnage par chapitre, le tout créant une fresque généalogique qui s’étend sur deux siècles.

Librairie Les Cyclamens (Luxeuil-les-Bains)

Le coup de cœur du mardi est de retour !

Peu avant 1839, dans le village franc-comtois d’Ormoy, Impatient (alias Alexis) est de retour, après cinq ans de guerre, parti à la place d’un fils de nanti et après cinq ans en Amérique, sur les bords du Mississippi. Il épouse Françoise, sa « lumière », mais va de désillusion en désillusion, hanté par la nostalgie des grands espaces, cette idée de l’ailleurs et du meilleur…

Impatient donne naissance à une lignée de « gens ordinaires », dont le récit de vie et le portrait se succèdent chapitre après chapitre, portés par leurs voix singulières, situés socialement et géographiquement.

Mississippi est une fresque familiale qui mêle la petite et la grande Histoire, sur près de deux siècles, de la colonisation à l’ouragan Katrina en passant par la Commune, les deux Guerres mondiales, mais qui débute et se termine au même endroit, sur les bords du Mississippi.

C’est très beau, c’est puissant comme un fleuve qui vous importe malgré vous…

Pour aller plus loin : interview de Sophie G. Lucas

https://france3-regions.francetvinfo.fr/…/entretien-ce…

PS : Besoin de repères géographiques ? La carte des méandres du Mississippi vous attend à ses côtés !

Librairie Le Bazar Utopique (Bagneux)

Sophie G. Lucas, poétesse, se lance dans le romanesque et c’est une réussite ! Dans ce texte, « Mississippi », qui parcourt les époques avec la même amplitude, la même force que le fleuve éponyme, elle tisse la généalogie des « petites gens » issu d’un prénommé Impatient absent des registres d’état civil. Il y a de lumière et de la beauté dans cette épopée qui tente de redonner une place et des espaces à ces vies, minuscules peut-être et on ne peut s’empêcher en refermant ce livre de penser à celui de Pierre Michon. Une œuvre majuscule.

Librairie La Rumeur des crêtes

« Mississippi, la geste des ordinaires » de Sophie G. Lucas,