En librairie

 

En librairie depuis le 14 janvier


Un père étranger, Eduardo Berti

Traduit par Jean-Marie Saint-Lu

Parmi les 20 coups de coeur FNAC de la rentrée littéraire d'hiver !
Couverture Un père étranger

De Buenos Aires à Madrid, en passant par Paris et le Kent, ce roman nous entraîne au cœur des questionnements sur l’identité, la transmission, l’exil et l’écriture.

 

Fils d’un immigré roumain installé à Buenos Aires, le narrateur, écrivain, décide de partir vivre à Paris. Dans un café, il prend l’habitude de lire les lettres que son père lui envoie et se remémore alors l’histoire de sa famille. Quand il apprend que son père est lui aussi en train d’écrire un livre, il se sent dérouté. Et voilà que vient s’intercaler une autre histoire, celle de Józef et de son épouse, Jessie, tous deux installés en Angleterre. Józef est écrivain lui aussi, d’origine polonaise, exilé en Angleterre : l’immense écrivain Joseph Conrad pourrait bien devenir le personnage du prochain roman de notre narrateur argentin.

 

Avec ces histoires qui s’imbriquent, Eduardo Berti tisse une toile particulièrement fine et prenante. Son sens de la formule et son humour créent une narration dynamique qui emporte le lecteur.

Écoutez Eduardo Berti en parler

 

 

 

En librairie depuis le 19 février


Pur SangMakenzy Orcel

Couverture du livre Pur sang


Makenzy Orcel retrace en un long poème continu et narratif son itinéraire individuel, de l’enfance à la naissance de l’écrivain. Nourrie de l’histoire contemporaine d’Haïti, c’est une voix qui émerge, se cherche et trouve ses mots.

Dans le prolongement des recueils précédents, Makenzy Orcel poursuit l’élaboration d’une langue poétique qui explore un rapport intime au monde.

 

 

 

Du bulgom et des hommesAmandine Dhée

Couverture du livre Du bulgom et des hommes

Nouveau format

De courtes histoires composent ce roman de la ville si particulier, le premier texte d’Amandine Dhée, où l’on découvrait alors avec jubilation ce ton décalé et cet humour parfois corrosif qui lui sont propres. 

Dans Du bulgom et des hommes, l’autrice-narratrice, dans un monologue adressé directement au lecteur ou à la lectrice, décortique avec humour des situations absurdes auxquelles sont confronté.e.s la plupart des citadin.e.s d’une grande ville. Vieilles dames armées, super-héros souterrains, conseillers municipaux inspirés… sont autant de personnages inventés pour mieux saisir l’absurdité de ce monde. À la façon d’un documentaire animalier, Amandine Dhée passe au crible les comportements humains en milieu urbain. 

Au risque de se répéter, c’est jubilatoire, que l’on soit citadin ou non !

Écoutez Amandine Dhée en parler

 

 

 

Pour plus d'informations sur ces titres, nous vous invitons à télécharger notre périodique de la rentrée et celui du deuxième trimestre de 2021 !

 

Les auteurs

Eduardo Berti est membre de l’Oulipo depuis juin 2014. Né en Argentine en 1964, écrivain de langue espagnole, il est l’auteur de quelques recueils de nouvelles, d’un livre de petites proses et de plusieurs romans. Traducteur et journaliste culturel, il est  lui-même traduit en sept langues, notamment en langue française où on peut trouver presque toute son oeuvre : les micronouvelles de La vie impossible (prix Libralire 2003), les nouvelles de L’Inoubliable et les romans Le Désordre électrique, Madame Wakefield (finaliste du prix Fémina), Tous les Funes (finaliste du Prix Herralde 2004), L’Ombre du Boxeur et Le Pays imaginé (prix Emecé 2011 et prix Las Américas 2012), sans parler de deux textes difficiles à classer : Les Petits miroirs et Rétrospective de Bernabé Lofuedo. Ses livres sont publiés, principalement, aux éditions Actes Sud et traduits par Jean-Marie Saint-Lu.

Jean-Marie Saint-Lu est l’auteur de plus d’une centaine de traductions. Grand « passeur » d’auteurs espagnols et latino-américains (Alfredo Bryce-Echenique, Juan Marsé, Antonio Munoz Molina, Elsa Osorio, Eduardo Berti, Fernando Vallejo, Vilma Fuentes, Jordi Soler…), il est notamment le traducteur de tous les livres de Carlos Liscano, parus chez Belfond, et donc un de ses lecteurs privilégiés. Agrégé d’espagnol, il a enseigné la littérature latino-américaine aux universités de Paris X-Nanterre, puis de Toulouse le Mirail.

Jean-Marie Saint-Lu a reçu, avec Robert Amutio, le prix Bernard Hoepffner 2020, pour la traduction des Œuvres complètes de Roberto Bolaño.

 

Makenzy Orcel est né en Haïti en 1983. Aux lendemains du tremblement de terre qui a secoué Port-au-Prince avec la même force destructrice que la bombe d’Hiroshima, Makenzy Orcel a écrit Les Immortelles (Zulma 2012) pour dire la folie de vivre malgré l’épouvante autant que pour livrer le plus insolent témoignage face à l’apocalypse. Ce premier roman a reçu le Prix Thyde Monnier de la Société des Gens de Lettres. Il a participé en 2011, puis en 2012, au Festival des Étonnants voyageurs, à Saint-Malo.

 

Amandine Dhée est écrivaine et comédienne. L’émancipation, notre rapport à autrui et à notre environnement de vie sont les thèmes récurrents qui marquent son travail, distingué par le prix Hors Concours pour La femme brouillon en 2017. 

Son besoin d’exploration des formes l’amène régulièrement sur scène pour partager ses textes lors de lectures musicales ou encore pour y interpréter un rôle dans l’adaptation de ceux destinés au théâtre. 


Quelques événements pour l'arrivée du beau temps

 

 

Hauts les livres



Le festival Hauts les livres est organisé par l'association des éditeurs des Hauts-de-France par le biais de partenariats avec les lieux du livre de la région. Ateliers, exposition, discussion...

 

Retrouvez les maisons d'édition de la région dans les librairies indépendantes et médiathèques des Hauts-de-France.

 

À cette occasion, le fond des éditions La Contre Allée sera mis en avant aux adresses suivantes :

 

 

 

 

Autres événements 

 

Festival Effractions

Lucie Taïeb sera au festival Effractions le 27 février à 20h pour une lecture musicale de Freshkills grâce à une collaboration avec Manu Codjia, guitariste jazz.

Cette lecture sera suivi d'un entretien avec l'autrice.

Vous trouverez plus d'informations en suivant ce lien.

 

 

Rencontre Zoom avec La Chouette Librairie


Rencontrez Lucie Taïeb sur Zoom le 2 mars à partir de 19h dans le cadre d'une rencontre organisée par La Chouette Librairie (Lille).

Pour vous inscrire et recevoir le lien, envoyez un mail à :

contact@lachouettelibrairie.com

 

 

Festival Passa Porta

Lucie Taïeb sera également invitée au festival Passa Porta pour une rencontre en ligne autour de l'écologie. 

À cette occasion, une discussion autour de cette thématique aura lieu en présence de Lucie Taïeb, Marie Darrieussecq et Nastassja Martin.

La soirée sera illuminée en directp ar des compositions de l'illustratrice belge Marine Schneider.

Retrouvez plus d'informations sur le site du festival.

 

Maison de la poésie de Paris

 

Quant à lui, Eduardo Berti sera à la Maison de la poésie le 17 mars à partir de 19h pour une discussion avec Alain Nicolas, journaliste à L'Humanité.

 

 

 

Pour aller plus loin Freshkills, Un père étranger

Dans l'actualité

Écoutez Eduardo Berti parler d'Un père étranger et de l'Oulipo

sur France Culture avec Mathias Enard

 

Mathieu Lindon parle d'Un père étranger dans Libération...


Il y a beaucoup d’humour dans Un père étranger, l’auteur s’en prenant aux mécènes plus friands de «flatteries que des œuvres qu’on écrit et publie grâce à eux», et cite ce prologue de Conrad à un livre de cuisine de Jessie selon lequel, «de tous les livres produits depuis des temps anciens, seuls les livres de cuisine sont, d’un point de vue moral, au-dessus de tout soupçon». Au fond de lui, Eduardo Berti a bien «un petit interstice pour les émotions fortes» mais pas de quoi être impudique (...).

Libération

 

 


 

 

... Et Ariane Singer, dans Le Monde des Livres


Retrouver le texte de l'article ici

 

La presse à la rencontre de Freshkills

Logo Le Matricule des anges

 

Freshkills est une dérive solitaire au coeur de nos vies post-modernes. Notre humaine condition qui, par défaut de mémoire ou par ignorance, continue de guetter l'horizon lumineux alors qu'à ses yeux se dérobe l'immense décharge sur laquelle elle est construite. Une humaine condition elle-même faite à l'étoffe nauséabonde du rebut ? C'est avec les ongles que Lucie Taïeb gratte le goudron noir d'asphalte de notre déni."

La Matricule des anges

 



 

 

 

Des titres, des sélections ! 

À mains nues est à retrouver dans les 20 meilleurs romans et récits de l'année selon Télérama

L'Arrachée belle se fait une place parmi les 25 meilleures fictions selon Les Inrocks

Freshkills est dans les 50 titres de l'année selon Le Temps



À venir
Du Jeudi 25/02/2021 / Lundi 01/03/2021

Festival Effractions avec Lucie Taïeb

Centre national d'art et de culture Georges-Pompidou-BPI | Place Georges-Pompidou | Paris 75004 | France

Effractions, Le festival de littérature contemporaine de la Bibliothèque publique d’information est de retour pour sa deuxième édition du 25 février au 1er mars 2021 !

 

À cette occasion, Lucie Taïeb, autrice de Freshkills, fait partie des invité-e-s mais aussi de la sélection pour le prix Effractions-SGDL.

 

Pour plus d'informations cliquez ici et ici

Lire la suite...