Guillaume Aubin

itinéraire

Blond avant d’être châtain, Guillaume Aubin a fait des études d’ingénieur. S’ en est repenti pour devenir libraire. Néanmoins, à ce jour, il compte plus d’ années d’ exercice en tant que footballeur amateur qu’ en tant que professionnel du livre.

Et s’ il fallait chercher des éléments significatifs dans son enfance, on pourrait mentionner le projet de société utopique dans la forêt, qu’ il avait imaginé avec ses cousins et cousines. Tentative vite rattrapée par les dérives du monde qu’ ils reproduisaient : accroissement des inégalités, système pyramidal, mécanismes d’ exclusions. Son premier roman est peut-être né de l’ envie d’ exorciser ou de revivre cette expérience.

Guillaume Aubin est lauréat du Prix du Jeune Écrivain 2015 et 2016, respectivement pour ses nouvelles « Phosphorescence » et « Punk à Chien », publiées dans les recueils Et couvertes de satin et La vie est une chose minuscule, aux éditions Buchet Chastel.

En 2017, il collabore avec le peintre Julien des Monstiers dans le livre Peaux, aux éditions de la ménagerie, qui fait dialoguer leurs deux univers.

Crédits photo : Macha Kaïdanovski

Inventaire