Les libraires en parlent

← L’Arbre de colère

Aurélie, Librairie Page et plume (Limoges)

Un texte complètement original, passionnant, troublant et sulfureux. J’ai adoré ce mélange de roman « historique » avec ces tribus autochtones et les colons. Les tribus entre elles, leurs rites, leurs coutumes, leurs croyance, et la modernité de ce thème de cette Peau-mêlée, la différence entre le sexe biologique, le sexe que l’on ressent être et différent encore de la sexualité, bien identifier ces éléments différents. L’appropriation de son corps, de sa sexualité, du choix de qui y touche et comment, selon ses envies, abordant même la prostitution. Cette Peau-Mêlée fait preuve d’une grande force mais là où elle aurait pu être bâtie avec une conviction à toutes épreuves, ses doutes et sa sensibilité sont là où elle puise sa force justement. Merci pour cette découverte !

Charlotte, Librairie La vie devant soi (Nantes)

Un roman d’apprentissage impudique et sauvage écrit d’une plume poétique. Au XVe siècle, la dualité homme/femme, la nature soumise par la civilisation… Superbe !

Sandrine, Librairie Lignes d’horizon (Saujon)

Quel souffle ! Lire « L’arbre de colère », c’est partir pour un grand voyage … au cœur des peuples premiers amérindiens, de la nature, du féminin et du masculin ; au cœur de l’humain avec ses peurs et ses courages, ses envolées et tout ce que la vie tasse en lui, ses petitesses comme ses grandeurs, ses sagesses et ses contradictions … C’est partir pour un voyage où les sensations sont palpables, où la respiration est parfois aussi calme que les eaux du lac sacré et les émotions aussi mouvantes que la forêt. Embarquez sans hésiter : l’écriture est magnifique, ses rares accès de violence ne viennent que souligner la beauté de l’ensemble, comme dans la Vie. Une poésie et une rudesse à égalité qui font de ce roman un tableau incroyablement vivant : un premier roman à découvrir absolument !

Stéphanie, Le Furet du Nord (Lille)

Chers collègues libraires, ne passez surtout pas à côté de ce titre ! Parfait de bout en bout, il nous emmène dans le monde amérindien. C’est une vraie plongée dans la culture des Premières Nations canadiennes. Nous y cheminons aux côtés de Fille-Rousse, héroïne magnifique et inoubliable, une indomptable au grand cœur et qui se refuse de choisir entre son corps de femme et son goût pour les activités traditionnellement masculines dans sa tribu.

J’ai bien peur de ne pas arriver à transmettre complètement mon enthousiasme pour ce premier roman maîtrisé de bout en bout. J’espère donc qu’une flopée de libraires s’empareront à leur tour de ce roman qui ne PEUT pas et qui ne DOIT pas se contenter d’un succès d’estime. Le bonheur doit se partager !!!!

Si vous avez aimé Dans le grand cercle du monde de Boyden, vous l’aimerez xxl !

Si vous avez aimé De pierre et d’os de Cournut, vous l’aimerez xxl !

De toute manière, je vous le dis, vous l’aimerez et vous n’aurez qu’une envie, en parler à votre tour ? 

Valérie, L’arbre aux mots (Rochefort sur Mer)

Conquise et envoûtée par L’arbre de colère de Guillaume Aubin aux Éditions La Contre Allée ❤❤❤

Un mystère enveloppe sa naissance. Au fil des jours, Fille-Rousse sent dans ce même corps, le sien, l’esprit féminin et l’esprit masculin. Serait-elle une « Peau-Mêlée »?

Elle partira quatre jours et nuits dans la forêt selon les ordres du chamane et lorsqu’elle reviendra, on saura, elle saura. « Même si elle accomplit son rite cette année, la Peau-Melée n’est pas un homme. Elle ne sera jamais un homme. Ni une femme. Le chamane nous l’a bien expliqué. »

Fille-Rousse, fille de la forêt qui remercie les branches, les arbres, la terre. Fille-Rousse qui court aussi vite que les biches, qui chasse comme personne. Fille-Rousse qui n’abandonne jamais, d’un courage et d’une vitalité hors du commun. Fille rousse mi-guerrière, mi-sage.

Un roman magistral peuplé de longues-tresses, de yeux-rouges et de barbes et de chamanes, de chants, de rituels. Un roman initiatique, celui du combat de fille-rousse pour gagner sa liberté, le droit de disposer de son corps, d’être tout simplement fille-rousse.

Un livre au rythme effréné sur le genre, la bispiritualité considérée comme un troisième genre par les peuples premiers américains, les libertés individuelles, une ode à la nature, à la forêt et un bel hommage à la culture amérindienne.

Un immense coup de cœur !

Johanna,Tours et détours (Librairie itinérante)

Pour celles et ceux qui aiment beaucoup les romans de Bérengère Cournut, je trouve que celui-ci s’en rapproche par les thématiques ethnologiques, ici les coutumes et les croyances indiennes. Un personnage attachant et fort que cette jeune indienne au caractère bien trempé. J’ai adoré !

Bertrand, Le Biglemoi (Lille Fives)

Guillaume Aubin nous convie au nord du Canada, dans un temps lointain rencontrer Fille Rousse, une jeune amérindienne déracinée qui souhaite vivre comme les hommes. Ce roman d’apprentissage, empreint de spiritualité, amène à nous interroger sur nos rapports au monde et au genre, questions Ô combien d’actualité ! Tour à tour roman de guerre, d’amour ou historique, L’Arbre de colère dresse le portrait d’un personnage qui lutte pour sa liberté d’être. 

Émilie, Librairie Pantagruel (Marseille)

Les mots me manquent tant cette lecture est physique, mystique, charnelle, rageuse. Impossible de ne pas ressentir le froid, les odeurs de feu, la chaleur des corps, la colère et le désir, celui de se dépasser et celui de se venger, le mépris envers les suiveurs, envers les Barbes, l’amour et la douceur maternelle… mais aussi cette nature, forêt ou rivière, et le respect qu’elle impose.

Il y a tout dans ce livre de nos folies contemporaines qui se rappellent à nous sans jamais être nommées. Et je ne parle même pas de la beauté à transcender les genres.

Lucie, Les Nouveautés (Paris 10ème)

J’ai beaucoup aimé son rythme, son personnage, la douceur des paysages, et le travail sur l’écriture. Il y a un superbe travail de contraste entre l’aspect paisible de la nature et la violence des rites et des relations humaines ! Sur la question du genre, je trouve ça vraiment bien menée et cela pose beaucoup de question car grammaticalement, sexuellement, la narrateu·rice se présente comme fille mais veut avoir le droit de se comporter comme elle le désire. Ce qui veut dire comme un homme dans sa culture. Et ça pose énormément de question sur la façon dont nous, aujourd’hui, nous construisons le genre. Car quelqu’un qui se comporte comme elle, ne serait pas moins femme mais pourtant, elle, elle doit passer par la revendication d’une identité masculine…c’est passionnant ! Par contre, la scène des viols pour le rite de passage est vraiment dure à lire…ça m’a beaucoup remué. 

En tout cas, l’histoire est superbe avec cet effet de boucle, de cycle qui se clôt, ou au contraire qui débute, l’imaginaire qui est stimulé, les paysages, le livre parfait pour se ressourcer !

Librairie Pantagruel (Marseille)

Et pour nous elle est là, la pépite de cette rentrée ! Puissante, sensuelle, d’une beauté à couper le souffle !

Née dans une tribu amérindienne du Canada, Fille-Rousse grandit avec les garçons, s’adonnant avec joie à la chasse, la pêche et la course. L’ Arbre de colère c’est la découverte d’ une culture inspirée des tribus semi-nomades des Premières Nations canadiennes et une variation autour de la notion de « Two Spirits » ; c’ est aussi accompagner une jeune fille dans sa quête de liberté ; c’est rencontrer un peuple, entre l’amour des familles et la violence des rites et des combats, entre traditions ancestrales et évolution forcée par l’arrivée des Européens.

INCONTOURNABLE !! 

Librairie Passages (Lyon 2ème)

Chaque livre porte en lui la promesse d’émotions à venir. Nous les lecteurs, nous les traquons dans une attente toujours renouvelée, avec une faim de loup et des espoirs démesurés !

Alors si nous avons été tant touchés par L’arbre de colère, le dernier roman de notre cher libraire passager Guillaume Aubin, c’est avant tout parce qu’il nous a littérairement désaltéré et subjugué par son envoûtement romanesque.

Un réel coup de coeur que nous allons vous faire découvrir tout au long de cette année !