Les libraires en parlent

← L’Arbre de colère

Librairie L’atelier 9 

Fille-rousse est une peau-mêlée, homme dans un corps de femme, elle grandit au milieu des forêts, au grès du vent dans une âpre réalité, celle des dernières tribus échappant à la marche implacable des hommes venus de l’Est. Une quête identitaire brut et pourtant cinglante par sa poésie et son humanité, premier roman magistral.

Pierre, de la librairie La Vie devant soi (Nantes)

Née au XVe siècle, dans une tribu amérindienne de la Taïga canadienne, Fille-Rousse semble nourrir un idéal de vie atypique. Enfant, elle grandit auprès des garçons, s’épanouissant dans la joie aux pratiques de la chasse, de la pêche ou à la course. Mais lorsque l’age des distinctions arrive, elle refuse de se plier aux règles qui voudraient la voir abandonner ce qui formait son quotidien. Le chamane de la tribu, qui connaît le passé trouble recouvrant la naissance de la jeune fille pense alors qu’elle pourrait être un Peau-Mêlée, l’incarnation d’un mythe fondateur recouvrant la double binarité de genre, mi-homme, mi-femme, mêlé en un tout. Mais si elle semble sincère, tous ne sont pas prêts à l’écouter,

Guillaume Aubin livre un roman d’apprentissage sauvage et impudique écrit d’une plume tour à tour brutale ou poétique. Un superbe texte, à fleur de peau, sur notre rapport à la nature, l’usage que nous faisons de notre corps, de notre environnement, sur la manière dont nous les percevons, les transformons au gré de ce que la culture laisse d’espaces interdits et vacants.

Virginie du Forum des livres (Rennes)

Fille-Rousse a vu le jour en terre amérindienne. Sa naissance est entourée de mystère et, en grandissant, son goût pour la chasse, la pêche, l’exploration des forêts – toutes choses réservées aux garçons – lui confère un statut singulier au sein de sa tribu. Le chaman voit en elle une Peau-Mêlée, une élue qui allie le féminin et le masculin, qui navigue entre les rives. Mais si une partie du clan la reconnait comme telle, une autre doute et la défie sans cesse. Guillaume Aubin met en scène le destin fascinant de Fille-Rousse, son implacable quête de liberté, son rapport au monde et aux êtres, sa volonté de trouver sa place, d’atteindre un juste équilibre. À travers elle, ce sont les mode de vie et les croyances des Amérindiens, leur rapport à la nature, au monde spirituel et charnel qu’explore le récit. Roman d’aventure, d’initiation, ethnoroman, L’Arbre de colère est un fabuleux voyage…

Librairie Coiffard (Nantes)

L’Arbre de colère de Guillaume Aubin fait partie des coups de cœur de la librairie Coiffard à Nantes !

Librairie Vivement Dimanche (Lyon)

Un live sur les Indiens d’Amérique comme vous n’en n’avez jamais lu ! Une écriture magnifique, un livre à la fois poétique, âpre et violent, qui interroge les relations hommes-femmes.

Manon et Marianne de la librairie Les Lisières (Croix)

LA pépite de cette rentrée

Poétique, sensuel, puissant, dur et sauvage !, selon les mots de Manon. Guillaume Aubin nous embarque aux côtés de son personnage, Fille-Rousse/Peau-Mêlée, en plein cœur du Canada des Premières Nations : des paysages à couper le souffle, des traditions bousculées …

Les Amis du Grain des Mots

Paru il y a quelques mois « L’arbre de colère » est le 100ème opus de la Contre Allée, fidèle à ses chemins de traverse, et le premier roman de Guillaume Aubin, ingénieur devenu libraire.            

L’arbre de colère est une immersion en terre primitive, au cœur de la forêt canadienne, au pays de l’Île-Esprit et de l’Oeil-Lac. C’est une histoire flamboyante où les Yeux-Rouges et les Longues-Tresses se battent pour la possession du Qaa, cette baie à chair rouge qui permet d’accéder au monde des Esprits mais qui peut être mortelle.       

Fille-Rousse, née d’un corps sans vie, au milieu des racines naissantes d’un arbre sacré, habitée par une force vitale incroyable « plus dure que le bois. Plus brûlante que la braise »,  est une Peau Mêlée. Il y a en elle les Deux- Esprits, the Two-Spirits auxquels croient certaines tribus amérindiennes, « aujourd’hui elle est homme, demain elle sera femme. Elle est les deux à la fois».       

Hymne éblouissant à la Liberté, célébration de la Nature, c’est une histoire à la fois intemporelle et actuelle, une réflexion, sans doute personnelle, sur le genre.                                                                     C’est un conte d’une grande force poétique porté par une écriture précise où il n’y a pas un mot de trop, une écriture rythmée, sensuelle, puissante. Il y a là quelque chose de tellurique qui fascine et vous emporte.        

Une très belle découverte.

F.J 

Virginie de la libraire des Danaïdes (Aix-les-bains)

Un premier roman magnifique, puissant, mystique. Un roman d’apprentissage, une quête de liberté, d’identité, dans une langue fluide et contrastée, tantôt crue, tantôt poétique. De la sensualité et de la sauvagerie. Une ode à la nature ici incarnée par les grandes forêts canadiennes. Un texte original qui laisse une empreinte.

Librairie Préférences (Tulle)

Née dans une tribu au Canada, Fille-Rousse grandit avec les garçons, s’adonnant avec joie à la chasse, la pêche et la course. Lorsqu’elle observe les groupes de femmes, elle pense que rester au campement n’est pas fait pour elle !

Dans l’esprit du chamane de la tribu émerge alors l’idée que la petite fille, dont la naissance est nimbée de mystère et dont le parcours étonne, pourrait être une Peau-Mêlée, un être à part, homme et femme à la fois. Si certains dans la tribu acceptent sa nouvelle condition, d’autres doutent et ne cessent de mettre la jeune fille à l’épreuve.

Avec ce premier roman, au rythme entêtant comme le son du tambour, Guillaume Aubin nous emporte aux côtés d’un personnage fascinant qui a tout pour marquer les esprits !

Librairie Les Déferlantes (Morlaix)

L’Arbre de colère nous offre une incroyable histoire d’initiation. Le portrait d’une jeune fille éprise de liberté qui devrai faire face à la violence des traditions pour gagner sa place. Une plongée au coeur des rites des tribus amérindiennes à l’heure où les premiers colocs s’installent et dérèglent l’équilibre de ses territoire.

Nathalie de FNAC Paris – Forum des Halles

Coup de coeur.

De la pugnacité d’une femme.

Les femmes des Longues-Tresses sont capturées par les Yeux-Rouges et transportées en guise d’offrande sur L’Île-Esprit où pousse la mystérieuse graine de quaa. Plus tard, le chaman voit dans le vol d’un aigle le signe qu’il doit retourner sur l’île. Il y fait une singulière découverte qui va bouleverser sa tribu.

Librairie Les Guetteurs de vent (Paris 11ème)

Fille-Rousse grandit dans la taïga Nord-Américaine entourée de sa tribu, les Yeux-Rouges. Mais Fille-Rousse n’est pas une fille comme les autres. Armée de tout son courage et de sa volonté, elle se lance vers sa destinée.

Une lecture marquée par l’Esprit du Fleuve, sa puissance mais surtout sa douceur.

Beau coup de coeur.

Emilie Dautremer

Ouvrage brillant et original.

Conte intemporel sur :

– la progression de la soi-disant « civilisation », les rapports différenciés aux mondes animal, végétal, spirituel

– le rapport au genre, aux attentes sociales genrées : focus intéressant sur la notion de « two-spirit » (2S).

– l’initiation, de la manière sexuelle, morale, sociale….

Une très belle plume, on attend le prochain roman avec impatience !

« Aiguiser la réalité des choses » : tout un programme..

Pauline de la Librairie Le Failler (Rennes)

Vous avez aimé « De Pierre et d’os » le roman de Bérengère Cournu, vous allez aimer « L’arbre de la colère » de Guillaume Aubin.

 » Fille-Rousse », adolescente téméraire dont la naissance est entourée d’un secret des plus sombres, grandit dans une tribu amérindienne du Canada. Refusant les rôles auxquelles elle est assignée de par son genre, elle noue une relation spirituelle très profonde à la nature qui l’entoure.

Ce premier roman hypnotique propose un récit d’initiation sensuel que la violence guette à chaque instant. Si vous avez aimé De pierre et d’os de Berengère Cournut, plongez immédiatement dans L’arbre de colère au sein de ce Canada rude mais magnifique, où conifères et lacs sont des personnages à part entière. »

Espace culturel Le Brézet (Clermont-Ferrand)

Coup de cœur libraire : L’arbre de colère de Guillaume Aubin, Éditions La Contre Allée

Au XVe siècle, au cœur de la forêt où règne la convoitise, Fille-rousse, une jeune amérindienne refuse de se laisser dicter sa conduite.

Avec une écriture limpide, Guillaume Aubin nous conte l’émancipation d’une jeune fille qui transgresse l’ordre établi face à la domination et aux diktats.

Un premier roman mystique et sensuel d’une grande force.

Elodie, de la libraire De fil en page (Châteaux- Arnoux-Saint Auban)

Un premier roman sur les traces d’une jeune fille en quête de liberté et d’identité, qui nous fait découvrir les tribus semi-nomades des Premières Nations canadiennes, entre l’amour des familles et la violence des rites et des combats, entre traditions ancestrales et évolution forcée par l’arrivée des Européens

Librairie Aux Yeux Gourmands (Bruxelles St Gilles)

L’arbre de colère, c’est un livre qui a TOUT. Récit initiatique, ode aux traditions anciennes, déclaration d’amour à la nature… Dans les mots – superbes – de Guillaume Aubin, il y a du conte, parfois brutal mais toujours magnifique. L’écriture est d’une grande maîtrise, la langue, admirable. Ce livre est une merveille !

Librairie Gibert Joseph

Peau mêlée, l’héroïne de ce roman, n’est pas une fille comme les autres car elle se rêve en garçon. Un premier roman à la découverte des autochtones et de leurs traditions dans le Grand Nord canadien. Le destin de la jeune fille et de son peuple est sur le point de basculer. HALETANT !

Librairie du boulevard (Genève)

UN LIVRE INMANQUABLE !🌈Fabuleuse immersion chez les amérindiens du nord Canada au XVe siècle, sous le prisme de la fluidité de genre et de l’esprit des « two-spirits ».

A l’origine, dans les tribus amérindiennes, il n’y avait pas seulement deux sexes, mais plusieurs façons d’envisager l’identité.
FILLE-ROUSSE, le personnage de ce roman, porte ce thème avec une puissance rare et nous fait découvrir un aspect de ces cultures qui résonne très fort aujourd’hui !

Evelyne, Librairie La Promesse de l’aube (Autum)

Fille-Rousse est un personnage extraordinaire. A la fois fille et garçon, elle est destinée à un destin particulier. Elle grandit dans la tribu des Yeux – Rouges, tribu amérindienne du Canada qui vit au rythme des saisons. Marqué par les rites chamaniques immuables, on va suivre le récit initiatique de Fille – Rousse.

Ce premier roman est magnifique, sensuel, tellurique.

Un diamant brut !

Sandrine, Librairie L’Utopie (Paris 11ème)

Voici un excellent roman d’aventure ! Alors que depuis plusieurs générations deux tribus amérindiennes s’affrontent autour du Quâa, un fruit aux vertus chamaniques, une enfant nait.. Serait-elle la tant attendue « Fille-Rousse » une peau-mêlée à la fois homme et femme prédisposée à un destin d’exception ?

Un récit haletant dont l’écriture limpide nous emporte à travers les forêts et les eaux canadiennes…

Damien, Librairie La Cour des grands (Metz)

Un premier roman qui retrace l’itinéraire de Fille-Rousse, née de façon mystérieuse dans une tribu amérindienne, qui a la volonté de s’émanciper du rôle que lui octroie son sexe. Un récit de la découverte de soi, de son corps, de ses désirs. La puissance d’une héroïne incroyable portée par une écriture émouvante et palpitante. Un conte écologique qui nous invite à renouer notre lien avec la Nature. J’ai adoré !

Pauline, Librairie Les Pipelettes (Romainville)

Un petit retour pour vous dire que j’ai vraiment adoré la lecture de ce roman, il est vraiment puissant et beau.

Librairie Les Parleuses (Nice)

Un roman initiatique au sein d’une tribu du Canada. On suit l’enfance puis le passage à l’âge adulte de Fille-Rousse au rythme d’une écriture sensuelle et entêtante. Premier roman hypnotique !

Librairie Métropolis (Bayeux)

Récit initiatique tant intense que poétique, qui retrace l’histoire de Fille-Rousse, jeune amérindienne élevée par une tribu ennemie et promise à un destin aussi glorieux qu’incertain.

Loin de ces considérations mystiques, la jeune fille entend grandir comme bon lui semble, c’est-à-dire loin des carcans de sa tribu et de ses traditions.

Un récit sauvage et féministe, qui ne revendique rien d’autre, au final, que la liberté d’être et d’exister. Premier roman, aux Editions La Contre Allée

Librairie Le Carnet à Spirales (Charlieu)

Parfois, de la mort peut émerger la vie. C’est du ventre d’une morte, au pied d’un arbre, dans les parfums de terre et de mousse, qu’a éclos Fille-Rousse, comme une fleur belle et sauvage. Recueillie par le chamane de la tribu des Yeux-Rouges, elle grandit en enfant particulière qui refuse le statut de fille que son sexe lui a assigné, préférant de loin les jeux et la compagnie des garçons et les mystères de la forêt ou de la Taïga. Déclarée Peau-mêlée par le Chamane, c’est à dire à la fois fille et garçon, elle devra faire face, à l’entrée dans l’âge adulte, à l’hostilité de certains membres de sa tribu et se battre pour conserver sa singularité et sa liberté. Un roman aussi vaste que les territoires canadiens, ténébreux et âpre comme l’Ile sacrée où la Tribu initie les jeunes indiens et récoltent le Qaa, ce fruit-drogue ensorcelant dont les Barbes (les hommes blancs) raffolent, sensuel comme le corps de Fille-Rousse exalté par les caresses et la liberté d’user de son sexe comme elle le désire, violent comme les rites et les vengeances qui font couler le sang, envoûtant comme ces légendes qui prêtent un Esprit à chaque élément de la nature, bienveillant comme le chasseur qui remercie le caribou d’avoir donné sa vie pour le nourrir, un roman libre comme Fille-Rousse porté par une langue inventive, admirable, la poésie sans pareille de Guillaume Aubin. Incontournable.

Sophie, La Nouvelle Librairie Sétoise

Parabole politique et philosophique des plus contemporaines, roman d’amours et d’aventures, ce roman à la frontière des genres nous entraîne à un rythme effréné dans le sillage d’une amérindienne pas comme les autres… une flamboyante épopée émancipatrice !!

Librairie L’établi des mots (Rennes)

Un récit puissant et terriblement sensuel pour l’histoire de cette Peau-Mêlée, née fille et se battant pour vivre comme un garçon. Découvrez la culture et l’histoire des Premières Nations d’Amérique comme on ne vous les a jamais montrées.

Gros coup de cœur !!!

Fabienne, Librairie Place Ronde (Lille)

Fabienne, Librairie Place Ronde (Lille)

Rubrique Les Ch’tites sorties du 12/02 sur BFM Grand Lille. Voir à 6:23 min.

https://fb.watch/b7tXJlLnCq/

Librairie La Cour des grands (Metz)

Un récit plus qu’un roman mais surtout un très beau premier texte qui parle du corps, de la nature, des tribus amérindiennes, de la spiritualité avec une langue tantôt crue, tantôt poétique.

Magali, Librairie La Géosphère (Montpelier)

C’est un texte superbe, très fort, d’une grande maîtrise littéraire. J’ai trouvé particulièrement convaincante sa manière d’entrelacer les problématiques de l’identité culturelle et avec celles du questionnement de genre. Et sa remarquable cohérence narrative a su faire tomber les réserves que j’ai pu avoir a priori face à une (ré)appropriation de thématiques « autochtones » par un auteur français. Il a séjourné dans ces régions, certes, et il s’est documenté avec passion sur les peuples autochtones. Et pourtant, malgré ses indéniables accents de véracité, L’Arbre de colère est une fiction pure, qui met en scène des tribus imaginaires. J’ai été fascinée, immédiatement happée dans cette vie de plein air où la rudesse des éléments est accentuée par les tensions entre les peuples. Suivez Fille-Rousse dans son parcours initiatique : vous ne l’oublierez jamais !

Au sein de son village du Grand Nord Canadien, Fille-Rousse s’interroge : qui est-elle ? Yeux-Rouges ou Longues-Tresses ? Féminine ou masculine ? Marquée par les rites de passage et le rythme des paysages, elle cherchera de toutes ses forces des réponses qui, complexes, ne peuvent être tranchées. Une héroïne inoubliable, racontée dans une langue sensuelle et crue.

Encore merci pour cette belle découverte !

Cécile, Librairie Volante

Fille-Rousse est une héroïne tellement incarnée qu’on a presque l’impression, une fois le livre terminé, de l’avoir réellement rencontrée. C’est sans doute d’ailleurs une des caractéristiques les plus présentes du premier roman de Guillaume Aubin paru à Editions La Contre Allée que d’être un profond questionnement sur notre manière d’être au monde en tant que corps, chair, peau. Née Longues-Tresses mais élevée sans connaître son origine chez les Yeux-Rouges, Fille-Rousse est une figure du mélange, de la frontière, de l’entre-deux. Quand elle choisit alors, très jeune, de n’être qu’avec les garçons et de devenir elle-même un garçon, elle bouscule irrémédiablement et doublement l’ordre du monde. Car dans ces tribus, naviguant entre l’eau, les forêts et la neige, cette demande d’assignation est avant tout une demande sociale. C’est en ce sens que ce texte apporte un angle d’attaque spécifique, puisque loin de renier son corps de femme, la jeune héroïne aspire à être un homme et à tout faire comme un homme mais avec le corps qui est le sien. Lui incombe alors un statut à part, celui de Peau-Mêlée, qui n’est pas seulement celui d’une femme ayant crevé le « plafond de verre » des assignations sociales, mais une place particulière quasiment magique. Car dans ce texte qui se lit aussi comme un vrai roman d’aventures, les tribus sont largement animistes et dans un rapport sensuel et charnel du monde. À de nombreux moments on ressent comme les personnages le froid, la boue et les arbres entrer en contact avec nous, et nous acquiesçons à la nature comme nous ne savons sans doute plus le faire en réalité. Bien sûr deux tribus face à face vont engendrer des luttes intenses et sanglantes. Elles ne trouveront une issue qu’au travers du corps de Fille-Rousse et dans une confrontation avec le reste du monde qui convoite le « qaa », substance double aussi, à la fois fruit et poison aux pouvoirs mystérieux. Si la sortie hors de la forêt fait légèrement retomber l’intensité du roman sur sa dernière partie cela traduit peut-être, en regard, le désenchantement que nous avons à quitter une atmosphère très réussie et une écriture empreinte de liberté.

Librairie Les Nouveautés (Paris)

Immersion totale dans une tribu nord-canadienne dans laquelle une enfant pas comme les autres bouleverse les codes du genre. Initiation au monde et remise en cause de notre catégorisation du vivant, un souffle puissant !

Libraire Place Ronde (Lille)

L’histoire d’une peau mêlée : Fille Rousse. Roman ou conte entre violence, culture et tradition. L’écriture de Guillaume Aubin est belle et fluide, coule comme une rivière, devient parfois rude, crue pour servir son texte. La centième parution comporte bien la marque de la maison La Contre Allée.

Brice, Librairie L’Angle rouge (Douarnenez)

Gros coup de cœur pour moi aussi à la Librairie de l’Angle Rouge , petite critique élogieuse à suivre très bientôt ! Belle sortie à cette 100e !

Et merci !

Pour leur 100e publication, les merveilleuses éditions de la Contre-Allée nous offrent un véritable cadeau.
J’ai été complètement emporté par le souffle de ce premier roman, la langue flamboyante qui dessine tout à fait un monde que l’on sait disparu peut-être, saisi ici dans son entièreté et dans toute sa singulière beauté.
Roman d’aventures, roman d’apprentissage autant que d’initiation, l’Arbre de colère est organique, charnel, rempli de vie, de sons, de couleurs, d’imagination. Dans le magnétisme des forêts, la vivifiante palpitation de la vie animale, la puissance des éléments, le charisme et la force de son héroïne, Guillaume Aubin offre des excitations de lecture comparables à celles que j’avais ressenties avec « l’Homme qui savait la langue des serpents, d’Andras Kivirahk ».
Et ce n’est pas peu dire…

Azélie, Librairie Le comptoir des lettres (Paris)

Fille-Rousse est une jeune amérindienne du Canada. 

Fille, elle devrait rester avec sa mère pour aider aux tâches ménagères. Mais elle n’a qu’une envie: vivre en garçon. Serait-elle une Peau-Mêlée, ces êtres mi-homme mi-femme que sa tribu vénère autant qu’elle craint ? Quel avenir se dessine pour elle ?

Un incroyable premier roman sur la vie nomade et animiste des amérindiens, véritable révolution dans nos schémas de pensée occidentaux. 

Coup de cœur !

Librairie de Paris

Un premier roman fascinant au cœur d’une tribu amérindienne mené par Fille-Rousse, héroïne courageuse et intrépide en quête de liberté.  

Cécile, Librairie Rive Gauche (Lyon)

Tu te souviens, en novembre je te faisais miroiter une lecture à ne pas rater en 2022. Ça t’avait intrigué et un peu agacé ce nouveau teasing. Et puis décembre est arrivé avec ses fêtes tout à la fin, et puis janvier avec son Mimi et les 544 autres.
Hé bien, figure-toi que la beauté