Les parutions de fin d'année

Le Sommeil d'Europe, Yoko Tawada

traduit de l'allemand par Bernard Banoun

En librairie le 19 octobre

Le Sommeil d’Europe est le récit d’une Japonaise se rappelant son arrivée en Europe trente ans plus tôt. La jeune femme d’alors reçoit une bourse pour étudier la musique classique à Vienne. Elle découvre la ville, se trouve être de plus en plus fascinée par l’architecture viennoise, son histoire, sa peinture et sa littérature. Ce nouveau souffle culturel lui inspire des projets de composition qui lui vaudront d’être invitée à Berlin. Elle y fait la connaissance d’ un Australien, de Maria-Theresia, Autrichienne qui vit avec un Slovène, de Polina qui vient d’Ukraine… Ces rencontres l’amènent à s’interroger sur l’identité, les frontières et l’appartenance à un territoire.

Un Voyage d'EnversPhilippe LemaireRobert Rapilly

En librairie le 21 novembre

À l’heure où le quartier de Fives est sous les bombes de la Seconde Guerre mondiale, Un Voyage d’Envers nous plonge dans les souvenirs de Manuel Mauraens. Jeune Lillois témoin de l’ère industrielle, il est amené en 1888 à se rendre en Argentine pour superviser des travaux de chemins de fer. Une fois de l’autre côté de l’Atlantique, nous avançons sur les chemins d’un voyage onirique. Un Voyage d’Envers recèle d’autres surprises encore. Son commencement est sa fin, et sa fin son commencement. En faisant pivoter le livre à la dernière page, c’est une nouvelle lecture qui s’offre à nous. Les collages de Philippe Lemaire sont des images ambivalentes, des « ambimages » qui, à l’envers, montrent de nouveaux paysages. C’est une découverte tout à fait inédite, qui constitue en quelque sorte, le « voyage retour ».


A paraître en janvier 2019

KirunaMaylis de Kerangal

En librairie le 18 janvier 2019

« J’ai cherché une mine comme on cherche un point de passage dans le sous-sol terrestre, un accès aux formes qui le structurent, aux matières qui le composent, aux mouvements qui l’animent, à ce qu’il recèle de trésors et de ténèbres, à ce qu’il suscite comme convoitise et précipite comme invention. Je l’ai cherchée comme on cherche la porte de cet espace inconnu sur quoi s’appuient nos existences, espace dont je ne sais s’il est vide ou plein, s’il est creusé d’alvéoles, de grottes ou de galeries, percé de tunnels ou aménagé de bunkers, s’il est habité, s’il est vivant. » Maylis de Kerangal

Les auteurs

 

Nathalie Yot est née à Strasbourg et vit à Montpellier. Artiste pluridisciplinaire, chanteuse, performeuse et auteure, elle a un parcours hétéroclite. Elle est diplômée de l’école d’architecture mais préfère se consacrer à la musique puis à l’écriture poétique. Ses collaborations avec des musiciens, danseurs ou encore plasticiens sont légions. D’abord elle publie deux nouvelles érotiques Au Diable Vauvert (Prix Hémingway 2009 et 2010) sous le pseudonyme de NATYOT. Puis, avec la parution de D.I.R.E (Gros Textes, mai 2011), elle est invitée sur de multiples scènes en France comme à l’étranger pour lire ses textes. Plusieurs textes suivront, toujours chez Gros textes mais aussi chez MaelstrÖM pour une collaboration avec Charles Pennequin, ou encore aux éditions du Pédalo Ivre avec HotDog.

Pour en savoir davantage : 

Vous pouvez découvrir le blog de Nathalie Yot ici et ses chaînes Youtube natyot et Natyot Cassan.

 

Alfons Cervera est journalistes et poète. La critique espagnole considère son cycle romanesque autour de la guerre civile comme l’un des plus achevés du paysage littéraire consacré à la mémoire des vaincus. Il est finaliste de Premio de narrativa avec Esas vidas (Ces vies-là) et la majeure partie de son oeuvre en espagnol est publiée aux éditions Montesinos/Piel de Zapa. Elle est en partie traduite en France, aux éditions La Fosse aux ours et à La Contre Allée. En 2012, la revue Initiales a publié un dossier thématique sur le guerre d’Espagne auquel Alfons Cervera a largement contribué.

Pour en savoir davantage :

« Son écriture, aux confins parfois de la prose poétique, est tout simplement belle, et sert à merveille des histoires qui, par-delà des péripéties espagnoles, plongent au cœur des aspects essentiels de la condition humaine. »

Revue Initiales (lire l'article en intégralité)

 

Découvrez également plus d'informations et les entretiens de Nathalie Yot et de Georges Tyras, le traducteur d'Alfons Cervera, dans le catalogue des 10 ans.


Les rencontres

Lectures, échanges, et convivialité au programme de ces rendez-vous !

Rencontres itinérantes avec Thomas Giraud à l'occasion des Petites fugues
En novembre, retrouvez Thomas Giraud à l'occasion des rencontres itinérantes du festival Les petites fugues en Franche Comté (en savoir +)

Emmanuel Ruben au festival des Littérature européennes
Du 16 au 18 novembre, Emmanuel Ruben sera au festival des Littératures européennes à Cognac (16) ( en savoir +)

Roberto Ferrucci à la librairie Meura à Lille
Le 20 novembre, rencontre avec Roberto Ferrucci à la librairie Meura à Lille.


Nathalie Yot à Place ronde librairie à Lille
Le 21 novembreNathalie Yot est invitée à Place ronde librairie à Lille pour parler de son roman Le Nord du Monde(en savoir +)


Lectures musicales de La femme brouillon à Hénin Beaumont et à Libercourt
Le 24 novembre à Hénin-Beaumont (en savoir +) et le 30 novembre à Libercourt (en savoir +), lecture musicale de La femme brouillon par Amandine Dhée avec Timothée Couteau au violoncelle. 

Cette année, le festival Les Novembres littéraires de Calais (62) donne la parole à La Contre Allée à l'occasion des dix ans de la maison
 Vous y retrouverez Nathalie Yot le 22 novembre (en savoir +)Roberto Ferrucci les 22 et 23 novembre (en savoir +)Sophie G. Lucas le 29 novembre (en savoir +) et Thomas Giraud les 29 et 30 novembre (en savoir +)

Dans l'actualité

En 2018, les lycéens prennent la Contre Allée
Vendredi 18 mai, Sophie G. Lucas a reçu le Prix littéraire des lycéens des Pays de la Loire pour Témoin, paru en 2016. Ouest France (article) et Presse Océan (article) ne manquent pas de relayer cette information.
Cette année, Sophie G. Lucas avait déjà été retenue dans la sélection du Prix des Découvreurs 2018 avec un autre ouvrage, moujik moujik.

En 2018, les lycéens aiment décidément emprunter la Contre Allée. Au mois de mars, au salon Livre Paris, Caverne suivi de Cadavres de Makenzy Orcel avait été élu lauréat du Prix littéraire des lycéens et apprentis en Seine-et-Marne. (article)
Découvrez ce qu'en disent les médias sur les pages dédiés aux ouvrages. Le Matricule des Anges avait notamment commenté la sortie de Témoin (article) puis d'Assommons les poètes!  (article), mais également de Caverne (article).

La région Île-de-France a déjà sélectionné La Ballade silencieuse de Jackson C. Frank de Thomas Giraud et Débarqué de Jacques Josse pour concourir au Prix littéraire des lycéens et apprentis en Île-de-France, édition 2018-2019. 

La Ballade silencieuse de Jackson C. Frank était également finaliste du Prix de la Brasserie Barbès qui récompense le meilleur livre s'inspirant de l'univers de la musique.
Découvrez les derniers articles parus sur cet ouvrage avec celui de François Gorin pour Télérame (lire), celui d'Antoine Couder pour Longueurs d'ondes (lire), celui de Yann Fastier pour Le Matricule des Anges (lire) et celui de Caroline Six pour ELLE (lire). Regardez l'émission d'Anne-Lyse Thomine qui dresse un portrait d'auteur lors d'un reportage de 13 min consacré à Thomas Giraud sur Télénantes. (vidéo)
Le quarantième titre de Jacques JosseDébarqué est également salué par la revue Décharges (lire), par le Matricule des Anges (lire), par Arnaud Wassmer de RCF Radio (écouter) et par Albert Bensoussan d'En attendant Nadeau (lire).

Olga Tokarczuk reçoit le Man Booker International Prize 2018
Nous sommes également heureux d'apprendre qu'Olga Tokarczuk a reçu le Man Booker International Prize 2018 pour Les pérégrins. Elle est notamment l'auteure de l'ouvrage intitulé Les Enfants Verts traduit par Margot Carlier et paru dans la collection Fictions d'Europe. (article)
Focus

Festival D'Un Pays l'Autre

Cette année encore, les éditions La Contre Allée poursuivent leur réflexion commencée en 2015 sur les enjeux de la traduction en proposant une 4ème édition du cycle d’événements D’Un Pays l’Autre
L'édition 2018 D'Un Pays l'Autre proposait pour la première fois un temps fort qui s'est tenu à Lille du 26 au 30 septembre sous la forme d’un festival sur le thème de L’imaginaire des langues. Les rencontres étaient axées autour des pratiques de traduction, du féminisme et de l’écoféminisme, du post-colonialisme, de la créolisation et de la francophonie, de l’hébreu, de l’anglais et de l’Outranspo. (en savoir +)
Découvrez le programme complet ici.
Pour aller plus loin 2018 : L'imaginaire des langues
À venir
Du Vendredi 16/11/2018 / Dimanche 18/11/2018

Emmanuel Ruben au festival des Littérature européennes

festival Littératures européennes | Cognac | France

Du 16 au 18 novembre, Emmanuel Ruben sera au festival des Littératures européennes à Cognac (16)

Lire la suite...