Les auteurs

Édito

Amandine Dhée

Depuis Du Bulgom et des Hommes publié en 2010, Amandine Dhée poursuit sa route d'auteure avec quatre autres textes également publiés aux éditions La Contre Allée ; Ça nous apprendra à naître dans le Nord en 2011 écrit à quatre mains avec Carole Fives avec qui, non sans humour, elle tente de répondre à une commande d'écriture, Et puis ça fait bête d'être triste en maillot de bain en 2013, ou l'histoire d'une narratrice qui s'interroge sur ce qui l'a façonnée, et Tant de place dans le ciel en 2015, texte issu d'une résidence à l'occasion de Mons, ville européenne de la culture.

De ces textes brefs découlent des thématiques récurrentes, privilégiées ; les territoires et leurs habitants, l'émancipation.

En 2017, toujours guidée par ses propres expériences pour écrire, Amandine Dhée interroge sa récente maternité dans La femme brouillon,  avec un œil féministe, un ton détonant et cet humour corrosif qu'on lui connait ; « J’ai écrit ce texte pour frayer mon propre chemin parmi les discours dominants sur la maternité. (…) J ai voulu un texte court. Plus que jamais, j’avais envie de tranchant, d’aigu, et surtout pas d'une langue enrobante ou maternante. »

Originaire du Nord, Amandine Dhée s'est fait connaître sur les scènes slam lilloises où elle faisait entendre ses textes. Toujours proche de l'oralité, elle propose aujourd'hui des lectures musicales, dont l'une, récemment, avec le texte La femme brouillon.

Elle est également l'auteure de Les gens d'ici - un travail davantage tourné vers un public jeunesse -, qui fait actuellement l'objet d'une adaptation théâtrale mise en scène par Juliette Galamez et proposée par La Générale d'Imaginaire. Un extrait de ce texte a été publié dans le recueil collectif Décamper, en janvier, aux éditions La Découverte.