Revue de presse

← Les Heures abolies

AcutaLitté

AcutaLitté

Les Heures abolies de Lou Darsan est dans « Les bonnes feuilles » d’ActuaLitté ! L’article de Noé Megel et un extrait du roman sont à retrouver ici.

Les heures abolies, entre sauvagerie et civilisation

BONNES FEUILLES – Dans un golfe étroit veillé par des montagnes jumelles et des forêts ogresses, un couple traverse l’obscurité de l’hiver boréal pendant plusieurs semaines.

Deux solitudes, deux funambules qui marchent à gestes et pas comptés sur une ligne entre sauvagerie et civilisation, monde animal et humain.

L’une, toutes les saisons la disent bienheureuse. L’été, elle se déploie et se rassasie de chaleur et d’odeurs sur des routes méditerranéennes ; l’hiver, elle se dépouille de son tourbillon de vie dans un chalet après des mois de mouvement. L’autre l’accompagne pour ce séjour dans le Grand Nord, esquissant jour après jour les paysages qui l’entourent, les êtres rencontrés…. Nomade dans l’âme, sa présence fascine et intrigue la narratrice.

Pour les deux c’est le début d’un voyage immobile, des heures qui s’abolissent, des parenthèses introspectives et oniriques qui sont comme autant de fenêtres ouvertes sur nos imaginaires.

Les éditions La Contre Allée nous invitent à découvrir les premières pages : 

Brouillant les frontières entre le récit et la poésie, le réel et le rêve, la langue de Lou Darsan semble guidée par une aiguille traçante qui capte la moindre vibration intérieure, la moindre secousse, la moindre irrégularité.

Une écriture-sismographe qui dit l’intime tantôt avec fracas, tantôt comme dans un tremblement, mais aussi une écriture extrêmement visuelle, quasiment picturale. Avec son réalisme onirique, ses associations d’images singulières, ses métaphores filées, Lou Darsan revisite le récit d’encabanement.