Revue de presse

← Sur les bouts de la langue. Traduire en féministe/s

France Culture – Par les temps qui courent

France Culture – Par les temps qui courent

Noémie Grunenwald

Noémie Grunenwald, est traductrice de l’anglais, et a notamment traduit des autrices telles que Bell Hooks, Dorothy Allison, Sara Ahmed ou Julia Serano. Dans un essai qui vient de paraître, elle raconte son expérience de la traduction féministe, c’est-à-dire, comme elle l’explique, de la traduction de textes féministes et de la traduction de textes en féministe. Ce livre est à la fois un essai théorique, un récit à la première personne, un parcours parmi les livres et la pensée des autrices traduites. C’est aussi un plaidoyer pour une langue vivante, une déclaration d’amour à cette démarche qui consiste à inventer une langue pour dire nos réalités complexes, à jouer avec la langue pour éviter qu’elle ne se joue de nous. Sur les bouts de la langue : traduire en féministe/s de Noémie Grunenwald est une lecture qui éveille et réveille.